[Interview] WASSIME, ASSISTANT DE Français EN ANGLETERRE

Tu es attiré(e) par l'étranger ? Tu es étudiant et tu as entre 20 et 30 ans ? Tu te débrouilles en anglais, en allemand, en chinois, en espagnol, en italien, en néerlandais ou en portugais ? Tu souhaiterais améliorer tes compétences pédagogiques et linguistiques tout en vivant une aventure à l'international ? Tu veux représenter la langue française et sa culture à l'étranger ? Tu es prêt(e) à participer avec énergie et enthousiasme au développement des échanges entre étudiants, professeurs et élèves autour de l'enseignement du français ? Alors deviens assistant de français à l'étranger !

 

Peux-tu nous décrire ton parcours ?

À la sortie du bac, j'ai suivi une licence LEA Anglais-Espagnol et Commerce International à Rennes; c'est une formation avec des enseignements très divers qui permettent d'approfondir les langues vivantes que tu choisies tout en te spécialisant dans un domaine. À la fin de ma licence j'ai effectué un stage de trois mois dans un centre culturel à Montréal ce qui fut ma première grande expérience à l'étranger. En plus de l'enrichissement ce séjour m'a permis de découvrir un pays très impressionnant. C'est à mon retour du Canada que je me suis rendu à Sheffield en Angleterre où pendant une année scolaire j'ai exercé en tant qu'assistant de Français dans deux établissements : Saint Bernard's Catholic High School et Wickersley School and Sports College.

 

En quoi consistait ton activité d'assistant ?

Mon travail était, comme son nom l'indique, d'assister les professeurs de Français dans le volet « conversation » de leurs cours. L'âge des élèves allait de 11 à 18 ans. Il s'agissait concrètement de prendre des petits groupes et de les faire parler sur des sujets très variés (l'école, la musique, la nourriture, etc...) mais aussi de travailler individuellement (avec les plus grands) et de préparer des activités de débat sur des sujets d'actualité ou de découverte de la culture. J'avais l'impression que les élèves étaient assez contents dans l'ensemble : toujours mieux d'écouter Stromae ou de voir des scènes de films que de faire de la grammaire!

 

Selon toi, quelles sont les qualités pour être un bon assistant de langue ?

Je dirais qu'il y a deux qualités principales. La première est, je pense, de se montrer patient avec les plus jeunes, d'autant plus qu'il s'agit souvent d'enfants très jeunes qui n'ont pas vraiment choisi de faire du Français, et qui, parfois, n'en voient pas trop l'utilité (d'où l'importance d'essayer de leur faire découvrir des choses nouvelles).
La deuxième qualité, et je pense la plus importante, et d'aimer promouvoir sa culture et de faire découvrir des aspects qui, ici, nous paraissent normaux mais qui pour eux peuvent paraitre très différents (même si on est tout prêt).

 

Pourquoi as-tu décidé de partir en tant qu'assistant de langue ? As-tu hésité avec d'autres programmes pour partir à l'étranger ?

N'ayant pas eu l'occasion de partir en Erasmus, je voulais avoir une expérience à l'étranger après ma licence et je voulais également prendre un an pour pouvoir trouver un bon master pour la suite.
J'en ai donc entendu parler par le biais d'une camarade qui avait prévu de le faire, et nous avons ensemble fait les démarches auprès de notre université qui nous a mis en lien avec le CIEP pour pouvoir constituer un dossier. C'est une procédure qui est un peu longue, mais une fois que c'est lancé ça va très vite! Dans mon ancienne université je trouvais qu'il manquait un peu d'informations sur cette forme de mobilité, d'où l'intérêt de le partager maintenant.
Le CIEP (dont vous pouvez visiter le site internet) propose plusieurs pays en Europe ou dans le monde, et certaines conditions d'études existent. Pour l'Angleterre presque toutes les filières y avaient accès, pour des pays comme l'Italie ou l'Allemagne il y a quand même des exigences quant au niveau de langue.

 

Quels sont les bénéfices de l'assistant ?

L'assistanat, c'est pour moi la meilleure manière de pouvoir « se fondre dans la masse » à l'étranger. Contrairement à des séjours d'études comme Erasmus, on travaille avec les locaux, on vit avec les locaux. Et en plus on est rémunéré! Ce qui n'est pas négligeable puisque cela nous permet aussi de pouvoir profiter sur place et de commencer à être indépendant. Bien sûr, je crois que le bénéfice principal c'est la langue!

 

As-tu des conseils à donner à ceux qui seraient tentés par l'expérience ?

Des conseils, je n'en ai pas particulièrement. Je pense juste qu'il ne faut pas hésiter à se lancer et que ce n'est pas une année perdue. Bien au contraire! Cette expérience a été bénéfique pour mon CV dans mes recherches de stages, par exemple, ou pour justifier mon niveau d'Anglais.

 

[Interview] WASSIME, ASSISTANT DE Français EN ANGLETERRE

Publier un nouveau commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Tags HTML autorisés : <a> <em> <strong> <cite> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plus d'informations sur les options de formatage

Attention ce blog n'est pas un blog dédié au cyclimse.